• Nouveau suicide au Canada

    Après l'affaire du ministre du budget, il ne faut pas oublier les autres actualités !

     

    Suicide

    Rehtaeh Parsons est morte dimanche dernier à Halifax, en Nouvelle-Ecosse, après une agonie de trois jours. La jeune fille de 17 ans s'est suicidée après la circulation sur internet d'une photo d'un viol lors d'une soirée arrosée deux ans plus tôt. Elle avait alors 15 ans. Sa mort a causé une grande émotion au Canada. La belle jeune fille rousse ne quitte plus les écrans de télévision. Et une pétition en ligne demandant en substance la réouverture de l'enquête - à l'origine classée sans suite par la police "faute de preuves suffisantes" - a recueilli plus de 70.000 signatures en quelques jours. L'un des quatre garçons soupçonnés d'y avoir participé, avait pris une photo qui avait commencé à circuler parmi les élèves quelques jours plus tard. Rapidement, la jeune fille avait tout raconté à sa mère. Mais l'enquête policière, qui a duré près d'un an, n'a pas permis de réunir des preuves suffisantes pour inculper les responsables : il n'y avait que sa parole contre celles de ses  agresseurs, a confirmé un porte-parole de la police après la mort de la jeune fille. Selon sa famille, on lui a déclaré que la prise d'images que Rehtaeh avait subi n'était pas en soi un délit.

     

    Anonymous

    "Cela nous a pris seulement quelques heures pour identifier les garçons ayant attaqué Rehtaeh et ce n'était pas une opération de haute technologie", déclarent pourtant les pirates informatiques, dénonçant "l'incompétence" des enquêteurs concernés qui "devraient passer le reste de leur carrière comme gardiens dans un zoo". Selon eux, les violeurs présumés auraient évoqué leur forfait en public. "Ce que nous avons appris est affligeant ", affirme Anonymous sur Twitter. La mère de Rehtaeh a demandé mercredi que les gens qui lui avaient adressé des messages annonçant des représailles contre ces quatre garçons s'abstiennent de toute violence, laissant la justice suivre son cours.  La cyber-intimidation avait  suivi, et à l'école certains jeunes la traitaient de "pute". Les Parsons avaient déménagé, mais sans aller très loin et le calvaire de la  jeune fille s'était poursuivi. "On ne la laissait jamais tranquille", a dit sa mère citée par la chaîne publique CBC. "Ses amis étaient contre elle, des garçons inconnus lui envoyaient des textos et des messages sur Facebook pour lui demander de coucher  avec eux... puisqu'elle l'avait fait avec leurs copains

     

    Amanda Todd

    L'affaire a rappelé aux Canadiens le suicide très médiatisé d'Amanda Todd, survenu en octobre dernier dans l'ouest du pays, à l'âge de 15 ans. Un prédateur l'avait incitée à lui montrer sa poitrine via une webcam,  puis, ne pouvant obtenir davantage, avait affiché sa photo sur internet. Cible  aussi de messages d'intimidation sur Facebook, venant apparemment de ses camarades d'école, c'est sur internet qu'elle avait lancé son dernier cri de détresse, en affichant une série de cartons décrivant en quelques mots son  calvaire. Sa mère, Carol Todd, a envoyé un message de soutien à la mère de Rehtaeh Parsons.

     

    Lien source


  • Commentaires

    1
    Hilarry Profil de Hilarry
    Mercredi 8 Mai 2013 à 15:45

    C'est honteux quoi, les gens ils sont censés l'aider et non ignorer... 

    2
    Jeudi 9 Mai 2013 à 09:03

    Eh oui ! Ca m'a choqué de savoir que les élèves de son lycée l'aient harcelée plutôt qu'avoir essayé de l'aider. :/

    3
    Jeudi 9 Mai 2013 à 10:21

    Sérieux ? Ouah...

    4
    Jeudi 9 Mai 2013 à 10:35

    "Ses amis étaient contre elle, des garçons inconnus lui envoyaient des textos et des messages sur Facebook pour lui demander de coucher  avec eux... puisqu'elle l'avait fait avec leurs copains"

    5
    Jeudi 9 Mai 2013 à 11:09

    Ouah...

    6
    Pretty~
    Jeudi 1er Août 2013 à 01:49

    Elle n'avais pas qu'a le faire (enfin j'ai rien compris de l'histoire)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Jeudi 1er Août 2013 à 09:49

    C'est simple cette jeune fille a été violée par un groupe de garçon. L'un d'eux a pris une photo pendant qu'elle a été agressée et ils ont fait circuler cette photos sur les réseaux sociaux. Les gens de son lycée s'en sont pris à elle, en la traitant de tout les noms. Alors ne suportant plus elle s'est tuée. Elle n'y est pour rien.

    8
    Pretty~
    Jeudi 1er Août 2013 à 13:46

    A dacc' la pauvre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :