• Les mots de la liberté

    Nouvelle écrite par Lemony (Marzipan) à l’occasion du concours de Meïkah

     

    Une jeune fille kidnappée par un jeune homme dont elle était tombée amoureuse retrouve enfin sa “liberté”.

     

    Trois ans. Trois stupides années que j’aurais finalement pu abréger si facilement. Pourquoi n’avais-je pas hurlé dès la seconde à laquelle j’avais réalisé ? Par fierté, peut-être. Pas inconscience, sûrement. Pourquoi diable aurais-je refusé, après tout. Quel adolescent en mal de repère, prêt à renier père et mère pour à jamais être oublié aurait refusé de quitter son chez lui qui ne l’était plus vraiment pour repartir à zéro ? Évidemment, je me suis souvent voulu de ne pas avoir réfléchi. De me pas avoir été assez futée pour réaliser que cela n’était pas une bonne idée. Mais je n’étais à l’époque qu’une enfant, comment voulez-vous prêter ce genre de choix à quelqu’un qui n’a pas vingt ans ? Alors j’ai simplement accepté, accepté de m’y installer comme on accepte d’aller boire un verre, comme une chose anodine et sans la moindre répercussion. J’étais simplement aveuglée, aveuglée par un sentiment que je pense ne jamais pouvoir définir. J’espère simplement ne pas avoir été amoureuse, ce sentiment stupide qui pousse les gens à faire les mauvais choix. Je vous en prie, tout, mais pas ça. Après tout, quel être ne trouvant pas sa place aurait refusé de se poser ? A trop courir après la liberté, j’ai simplement perdu le peu qu’il pouvait m’en rester. Comment a on pu me rendre aussi bête, comment ais-je pu être influencée de la sorte, moi, cette furie que rien n’atteignait ? Je le hais, tellement, lui qui m’a changée avant même qu’il n’aie rien prononcé.


    Trois ans. Trois effroyables années qu’il m’a suffit d’hurler pour pouvoir abréger. Trois ans enfin partis en fumée quand la voisine à réalisé, quand les agents sont arrivés. Je pense que tout cela s’est déroulé rapidement, comme dans ces stupides films auxquels personne ne croit. Le monde qui m'entourait me semblait tellement étranger à ce moment là que je n'espérais plus qu’il puisse un jour me rejoindre. Mais ce soir là, les choses étaient allées trop loin. Alors, mes cris d’effroi avaient déchiré la nuit pendant que le peu qu’il me restait d’humanité, de jeunesse et surtout de liberté partaient définitivement en fumée. Puis, tout était arrivé sans que je ne sois capable de m’en rendre compte. L’arrestation, le procès, les hurlements de ma mère ayant depuis bien longtemps perdu tout espoir de me revoir un jour vivante mêlés à ceux de la voisine se maudissant de ne jamais en trois ans avoir rien remarqué. Je crains ne jamais pouvoir exprimer le temps que cela à pris, le ressenti que tout cela m’a procuré. Non, car j’ai désormais cessé d’être capable de penser. De pleurer. Presque même de parler. Je ne suis plus qu’apte à me haïr, de détester l’adolescente stupide que j’ai pu incarner. Car aussi belle soit la fin de ma captivité, je me sens toujours aussi enfermée. Perdue dans ma tête comme dans un labyrinthe, un manoir dont la seule clef est à jamais perdue, dont le seul moyen de sortir serait de retrouver un sentiment de pouvoir être comprise, écoutée, conseillée. Je me hais, moi qui ai perdu, peut-être à tout jamais, ce sentiment de liberté.


    votre commentaire
  • Concours n°2: Les mots de la Liberté

     

    Les votes ont désigné Marzipan comme gagnante du concours !

    Avec 1 voix de plus que les autres, elle gagnent une pub pour son blog (tu me communiqueras l'adresse) et sa nouvelle publiée sur le blog avec mes appréciations. Félicitations !

    Ma mention spéciale va Flippye ! Je publierai donc également son texte avec un avis. Mais beaucoup d'autres textes étaient remarquables, il m'a été dur de choisir mais bonne continuation à nos autres petits écrivains.

    Je publierai moi-même un de mes textes sur le même thème et bravo à tous !

    Merci à tous pour votre participation, je suis très contente que vous ayez été autant. Il est un peu dommage que plus de personnes n'aient pas voté, mais ce n'est que partie remise, croyez le !

     


    6 commentaires
  • Untitled

    Les chaudes couleurs me chatouillent les pupilles et les froides couleurs me chantent le silence.

    Bonjour à tous,

    Comme le montre clairement l'image qui illustre cet article: l'automne arrive. J'aime réellement cette saison, pleine de couleurs chatoyantes, où nous ressortons petit à petit écharpes et pulls... Les températures qui baissent, et la rosée d'un matin, mélangée aux odeurs des feuilles, de bois, des arbres en route pour l'hibernation, m'inspirent vraiment.

    La majorité d'entre-vous à fait sa rentrée des classes. Elle s'est bien passée ? Je vous invite à lire mes conseils pour l'école et les études, certains pourraient vous être utiles.

    Pour le concours, les votes ont été mis en place. Vous êtes tous invités à lire ce que les participants ont écrits et à voter pour votre nouvelle préférée ! Il y en a une dizaine mais c'est toujours bon de prendre du temps et de se poser et cette lecture est en est un bon moyen. Les votes ont lieu jusqu'au 28 septembre.

    Bon courage à tous,

    A bientôt !


    12 commentaires
  • Lucy de Luc Besson

    La reine des neiges: le nouveau Disney de Noël (2013)

    Il s'agit d'un film d'action SF, réalisé par Luc Besson avec dans le rôle principal Scarlett Johansson.

    La reine des neiges: le nouveau Disney de Noël (2013)

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

    A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

    La reine des neiges: le nouveau Disney de Noël (2013)

    Très intriguée par ce film au scénario original, je n'ai pas été déçue. La majorité des critiques vous diront que c'est très décevant, très cliché, mal réalisé... Pour ma part ce n'était pas la cas. Scarlett Johansson interprète son rôle à merveille, surtout à partir du moment où elle voit ses capacités cérébrales augmenter. Parce que disons le franchement, l'étudiante lambda, ce n'est pas un rôle qui lui va et surtout qu'elle sait jouer. 

    Nous avons ici affaire à un film qui se veut philosophique, ou qui en tout cas nous pousse à avoir une réflexion. Mais peut-être ne remplit-il pas tous les critères demandés pour y parvenir, car je suis restée dans une certaine incompréhension à la fin. Peut-être fallait-il être plus explicite, car Luc Besson ne doit pas oublier que nous nous sommes encore à 10%.

    Morgan Freeman reste dans son éternel rôle de sage, mais qui lui va si bien. 

    Dans l'ensemble j'ai passé un bon moment, mais le film était peut-être un peu court pour tout ce qu'il avait encore à nous dire...

    Her: Un amour entre réalité et virtuel


    3 commentaires
  • Actu du 30 août 2014

    Parce que la vie n'est pas toujours rose.

    Bonjours à tous,

    Un petit article avant la rentrée, histoire de vous laisser mes quelques mots d'encouragement. Je sens déjà l'excitation de revoir vos amis mêlé à l'angoisse de cette nouvelle rentrée synonyme de travail, de stress et d'examens. Mais tout ceci est normal, et je ne peux que vous conseiller de profiter de ces derniers jours en vous reposant pour être en forme pour le moment venu. Je vous invite également à lire les conseils de la rentrée que je propose.

    Du côté du blog, je vois chaque jour que le trafique augmente ainsi que mes lecteurs. Merci à vous d'être toujours plus nombreux, car disons le quand même: c'est plus chouette de partager à plusieurs !

    A ce propos merci à tous les participants au concours, vous êtes près de 20 à m'avoir posté vos nouvelles ! Il vous reste jusqu'au 1er septembre pour ceux qui souhaitent encore participer. 

    L'été touche donc à sa fin, et j'espère que les quelques articles de ces vacances vous auront plus. Bien entendu, il y en aura d'autres à venir dont beaucoup de psychologie. J'ai énormément de projets pour le blog. J'espère avoir donc le temps de vous proposer tout ça entre mes projets professionnels. Pour le moment je me consacre au concours, pleinement, pour arriver à vous sortir un bel article avec les résultats et mes favoris. Vous êtes par ailleurs, bientôt, tous invités à voter pour votre nouvelle préférée, dès que le système de vote sera mis en place !

    Un grand merci à vous tous, 

    Bonne rentrée et au plaisir de vous retrouver très vite !


    10 commentaires